NON CLASSÉ

Par JC Steib : Sonia Gandhi

Par JC Steib : Sonia Gandhi

Le 14 mars 1998, Sonia Gandhi devient présidente du Congrès national indien à l’âge de 50 ans (elle était née le 9 décembre 1948). C’est une Italienne, Edvige Antonia Albina Maino, originaire de Vénétie. Diplômée de Cambridge où elle rencontre son futur mari, Rajiv Gandhi, fils d’Indira Gandhi, née Nehru. Celle-ci avait été 1ère Ministre de 1966 à 1977, puis de 1980 au 31 octobre 1984, où elle a été assassinée. Elle a été à l’origine de la guerre contre le Pakistan qui a abouti à la « partition » en 1971 qui a créé deux Etats : Inde et Pakistan, lui-même divisé en deux. Le Pakistan occidental (actuel Pakistan) et le Pakistan oriental (actuellement Bangla Desh). Sur le plan international, elle était plutôt pro soviétique.

Indira Gandhi a fait de l’Inde une puissance nucléaire, ce qui a des effets géostratégiques, jusqu’à aujourd’hui. Elle a favorisé la « révolution verte » dans les années 60 – 70. Cette révolution a consisté à améliorer la production agricole dans un pays qui connaît la famine. Elle a poussé à la modernisation de l’agriculture, en sélectionnant les semences, en utilisant des produits phytosanitaires (on ne se préoccupait pas trop de considérations environnementales).

Lorsqu’elle a été assassinée, c’est son fils Rajiv, époux de Sonia qui est devenu 1er Ministre, en 1984 donc. Il le restera jusqu’en 1989. Lors des élections suivantes, n’ayant pas la majorité, il démissionne. Il prépare la campagne électorale suivante. C’est là, qu’à son tour, il est assassiné le 21 mai 1991 par une Sri lankaise parce qu’il avait apporté son soutien aux indépendantistes tamouls.

Après cet assassinat, plusieurs Premiers ministres se succèdent. Malgré son aversion pour la politique, Sonia, très sollicitée, devient présidente du Congrès national indien (1998 donc). Précédemment, aux élections législatives de mai 1991, ce parti, sans être majoritaire, a le plus grand nombre de sièges : 36% sont élus au « Lok sabha » (Parlement indien). Sollicitée en 2004 pour être 1ère Ministre, elle préfère laisser la place à Manmohan Singh. Le 26 octobre 2017, c’est son fils Rahul qui devient président du Congrès national indien, jusqu’au 10 août 2019. Sa mère, Sonia lui succède jusqu’au 26 octobre 2022. Et Rahul succède à Sonia ! Elle est aussi élue députée le 11 mai 2006, avec 80,5% des voix (ça doit en faire rêver plus d’un-e), puis réélue en 2009, 2010. Vaincue aux élections suivantes. On lui reproche ses origines italiennes et aussi le cumul des mandats. Néanmoins, elle est réélue le 2 mai 2014 (les noms de Gandhi et Nehru sont porteurs et le seront jusqu’à nos jours).

En 2004, un magazine économique américain, la classe comme la 2ème femme la plus puissante du monde. Même si Narendra Modi est 1er Ministre depuis 2014, on peut dire que la politique indienne a longtemps été une affaire de famille : depuis Nehru, sa fille Indira Gandhi, son petit-fils Rajiv et son épouse Sonia et enfin, l’arrière-petit-fils Rahul.

NB. Il n’y a aucun lien entre cette famille Gandhi et le célèbre Mahatma Gandhi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.